Logo acs43

Une chaudière à bois est une chaudière utilisant le combustible bois dans toutes ses formes : bûches, copeaux, sciures, granulés, ... Selon le type de combustible, la technologie et la conception de la chaudière bois diffère.

Les rendements des chaudières bois sont désormais importants et peuvent atteindre plus de 93% avec des chaudières automatiques à granulés de bois (ou pellets). Même avec des chaudières buches, les rendements atteignent 90% avec une combustion à haut rendement dit à soufflage inversé. Notons que le label Flamme Verte qualifie les chaudières bois performantes et peu polluantes. 

Un chauffage d'avenir et de qualité "environnementale"

En parallèle le label QUALIBOIS octroie une garantie quant à la qualité et à la compétence de l'installateur qui assurera la mise en oeuvre d'une chaudière bois. D'une manière pratique une chaudière bois possède les mêmes contraintes qu'une chaudière fioul ou gaz pour du chauffage central. Considéré comme un chauffage à énergie renouvelable, car le bilan carbone est neutre, le chauffage bois peut être couplé à d'autres énergies renouvelables comme le solaire thermique, la pompe à chaleur, ...

Un insert est un type de cheminée à foyer fermé. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une chambre de combustion métallique venant s'insérer dans le foyer d'une cheminée traditionnelle, et laissant apparaître le feu à travers des vitres spéciales. Il est généralement constitué d'une double paroi en fonte, d'une vitre vitrocéramique transparente, et d'un système permettant de régler le tirage. Il permet ainsi de profiter du feu tout en ayant un rendement comparable à celui d'un poêle à bûches. Il tente ainsi, sans modifier le bâti, d'allier les sensations apaisantes du feu de cheminée classique à foyer ouvert, avec les performances d'un appareil de chauffage.

Un poêle est un appareil de chauffage rudimentaire. Le plus souvent, il chauffe directement le lieu où il se trouve.  Il propage sa chaleur principalement par convection et par rayonnement.

Il y a des réglage possible de la quantité d'air de combustion (comburant). Cela entraîne la possibilité de régler la puissance, comme de la régularité ainsi que la possibilité de la faire varier assez précisément.

Tous les combustibles ont débouché sur des poêles spécifiques : le bois, le charbon, puis le mazout, le gaz, l'huile, le kérosène (pétrole lampant), le granulé de bois (ou pellets), l'alcool, etc.